Le 30 juillet dernier, les prix internationaux Architizer A+Awards 2018 ont été décernés à New York. Dans la catégorie « écoles primaires et secondaires », la prestigieuse revue d’architecture a primé le duo d’architectes marocains Mounir Benchekroun et Tarik Zoubdi…

« La Muraille du savoir », collège-lycée conçu par les architectes Zoubdi et Benchekroun pour le compte de l’OCP dans la ville d’El Jadida a reçu une double distinction lors de la remise des Prix d’architecture Architizer A+Awards pour l’année 2018. Ce projet, imaginé pour recevoir les enfants des employés de la firme, a en effet retenu l’attention du jury mais aussi celle du public.
Mounir Benchekroun, diplômé de l’Ecole Spéciale d’Architecture en 1991 et Tarik Zoubdi, diplômé de l’Ecole Nationale de Rabat, se sont tout d’abord appliqués à tirer profit de la forme et de l’orientation du terrain d’implantation. Déployant le programme autour d’une répartition spatiale comprenant trois zones majeures, ils se sont employés à conceptualiser la connaissance, le savoir et sa transmission aux plus jeunes.
Au centre du projet, le bâtiment consacré à l’enseignement se veut un véritable repère urbain dans le quartier, diffusant l’image pleine de sens que le savoir est sans doute l’une des valeurs les plus importantes pour le développement de notre société. Les installations sportives ont été aménagées au nord du terrain pour permettre aux élèves de développer leurs aptitudes physiques dans les meilleures conditions. Destinée à accueillir la future extension du collège, la partie Sud a volontairement été laissée vacante.
Globalement, les architectes ont conçu des volumes à échelle humaine formant un tout compact fait de pleins et de vides afin de réduire au maximum les distances parcourues pour se rendre d’un point à un autre.
Dès l’entrée de la façade principale, le ton est donné. La pierre locale se déroule uniformément de la verticale à l’horizontal, de la façade au sol. Le choix de ce revêtement est un clin d’oeil au style architectural de l’ancienne Cité Portugaise d’El Jadida.
Monumental, l’accès inspire protection et ouverture vers le monde des connaissances. Dessinant une belle esplanade, l’entrée a une double fonction. Sécuritaire pour les enfants, avec un périmètre clairement défini mais aussi une dimension sociale car véritable lieu d’échanges et de rencontres au sein-
même du quartier.
Une seconde peau en moucharabieh métallique habille les façades du bâtiment et affiche un subtil décor de lettres empruntant toutes les langues. Protégeant l’intérieur du soleil, les lettres perforées laissent entrer quelques rayons lumineux… symbole d’un savoir qui transparaît.
Depuis le hall, cœur battant du
Collège, toutes les fonctions sont mises en œuvre. Coursives et passerelles s’organisent en promenades architecturales autour de la cour centrale et invitent les élèves à gagner leur classe. Partout, les murs servent de support d’apprentissage grâce aux citations et graphismes recherchés qui les ornent. Les passages sous saba – accès ouverts liant deux espaces – font office de préaux et relient le patio central aux deux esplanades. Et pour faire communiquer la salle omnisport au terrain de football, le choix s’est porté sur un revêtement minéral pour rendre les déplacements fluides au sein du site.
Le prix décerné à ce projet récompense en réalité toute une nouvelle génération d’architectes marocains…
Belle victoire pour l’architecture contemporaine marocaine !

Mounir Benchekroun
Bd Anoual, rés. Ennajd, Casablanca
Tél. : 05 22 23 47 10
Tarik Zoubdi
56 bd Moulay Youssef, Casablanca
Tél. : 05 22 48 18 48 – www.tarikzoubdi.com